Le « Tour de la France » de Rosalie et Djo

Que la France est belle à Vélo

jeudi 25 août 2011 paris brest paris (fin du periple )

Classé dans : Récit au quotidien — 26 août, 2011 @ 18:56

photoatrier116.jpgcomme prévu,djo reprend les commandes du blog,mais à partir de la vendée,confortablement assis(pas sur la selle de rosalie) les imprévus font partie de tout  ce dont vous ne souhaiter pas, ce qui en fait  parfois le charme,ou le contraire,c’est selon,et il faut accepter,exemple:à st quentin,les ondes ne passaient point ….etc..Mais revenons à vilaines la Juhel. 19h bisous donc à toute l’équipe,et rendez-vous à st quentin,enfin paris,c’est plus joli…..dis papidjo,j’ai compris pourquoi tu m’as chargée comme une bourrique,pour deux cent bornes, car tu ne veux pas que nos quatre suiveurs viennent à mortagne aux perche et a dreux,en pleine nuit,juste pour te restaurer?…Oui c’est ça,et j’aime bien mon autonomie,on ne sait jamais!la pluie,la fringale,etc….Le temps est exellent, et la corniche des alpes mancelle est de toute beauté.les villes se succèdent à grands coup de pédale,ou les tables sont toujours dressées,avec boissons,et parfois même à grignoter,et surtout les encouragements des habitants de tout âge.Le jour s’éteint,et les collines aux abords de mortagne sont sévères.le contrôle se fait à minuit .

une bande de brésiliens tente de demander s’il y a encore des côtes jusqu’à dreux?djo arrive à comprendre,et par geste,en leur expliquant:seulement 15kms et après :plat ……ils étaient tellement heureux,que djo a eu droit aux embrassades,et ils répétaient ensemble :plate plate plate, en rires gagneurs..,ou de fatigue,çà c’est le bon coté du cyclotourisme, que djo apprécie, bien plus que la moyenne horaire.  

eh!papiedjo tu n’envoie pas un texto à ton l’équipe ?tu as raison..et presque aussitot, clo  répond,tu as bien roulé ,on est couché .et djo répond, et maintenant:dormezzzz .c’est reparti  à 0h30,pour encore des côtes  abruptes,mais le double  en kms ,annoncé aux brésiliens .Puis vient la Ferté Vidamme km 1123,ou pierrot doit dormir chez ses cousins.La route est enfin plate,et l’arrivée à Dreux (km1165)(mal fléchée la nuit) se fait à 5h. bien que nous n’ayons pas d’obligation entre nous,et que chacun de nous quatre roule à sa façon djo, s’informe au standard pour savoir ou en sont les collègues herbretais,mais une panne informatique , ne donnera pas la réponse.djo envoie un texto à clo, avec sa position,mais sans réponse, et c’est bien normal, car ils doivent dormir à poings fermés dans l’attente des derniers vingt kms.djo prend un petit déj.au self,et fait la causette à André Tignon du club de Douai(qui fait si bien les reportages des cyclos,allez voir son site andré tignon,vous serez occupé pour pas mal de temps)et c’est reparti dans la campagne d’eure et loire.Les paupières s’activent de plus en plus,et il faut s’arrêter.djo connait désormais la tactique:il enlève d’un clic sa sacoche avant, qui lui sert d’oreiller,met son réveil téléphone à coté de lui,il range rosalie à proximité du circuit,tous feux allumés, (sécurité)et dort dans les trois minutes .(beaucoup de cyclos font la même chose)Lorsque çà sonne,il ne veut pas y croire, et pourtant,il a dormi profondément, une demie-heure, ou une heure très réparatrice.ainsi au départ,le vélo ne tangue plus, et roule bien plus vite, et c’est surtout moins dangereux, pour tous.Nous traversons beaucoup de petites communes,et l’organisation n’oublie pas de nous faire traverser le joli parc de gambais, suivi de la forêt de gambaiseul, avec plusieurs côtes ,je vous dit pas,après 1200 bornes ,c’est trop dur,mais rosalie, de ses plus petits crampons,accède au sommet de la coline.

      Allez,il est temps de réveiller la tribu,et d’annoncer l’arrivée vers les dix heures.les ondes passent mal,puis c’est dany qui finalement appelle son djo, et ce dernier entend de suite à la voix de sa femme, que c’est anormal.Clo prend l’appareil, et annonce à son père:nous ne sommes pas à Paris,le camping car est tombé en panne,hier soir,à 40km de Dreux,puis remorqué,et nous sommes trop déçu, de ne pas être à l’arrivée,nous qui avions prévu banderoles vendéenne, et applaudissements général aux quatre du cth et tous les autres.D’un commun accord,nous n’avons pas voulu t’en informer plus tot, car tu n’aurais rien pût faire pour nous,et seulement du stress supplémentaire pour toi, et je n’ai pas menti,quant à minuit,j’ai dit que nous étions couché,c’était bien chez fifine,mais sur un parking de garage, ….désolant !

       c’est djo qui réconforte maintenant sa troupe,par téléphone ,sur le bord de la banquette parisienne.Une panne,dit-il, ce n’est pas un accident que diable !ya pas péril …paul passa son temps,entre mondiale assistance,garagiste,loueur de voiture,etc….pour rentrer en vendée ,bien après l’arrivée .

      les quatre du cth ,passent la ligne avec une avance confortable,avec le soleil, et les applaudissements des 52 nations représentées.Passage sur le tapis puce ,puis redonner son carnet de bord aux organisateurs.Ces derniers vont dans les mois qui suivent,vérifier,puis homologuer,avec diplome à l’appui ,dvd, etc..

        en attendant l’arrivée,Dany avait prévu le retour de rosalie et son djo,avec Chantal,yves et lili.En arrivant devant la maison,l’équipage est arrivé,et ovationne  yves et djo et sa rosalie, et ce dernier embrasse sa bicyclette,en lui criant:merci,tu ne m’as pas laché !  ……à suivre pour les conclusions

(en haut,un cyclo parmi tant d’autre qui dort dans l’herbe)

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

 

Notre mariage - Il nostro m... |
CANTERBURY T@LES |
troisab1210yahoofr |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Millenium Development Goal
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres