Le « Tour de la France » de Rosalie et Djo

Que la France est belle à Vélo

J18 / Lundi 7 juin / De Monêtier-les-Bains à Jausiers

Classé dans : Récit au quotidien — 8 juin, 2010 @ 7:23

        Le lundi au soleil, c’est une chose que l’on verra jamais, chaque  fois c’est ……. Et bien, dis donc Papidjo, tu chantes ce matin! Qu’est-ce qu’il y a de rigolo? Rien Rosalie, mais ce matin, il fait  soleil, alors que hier soir, nous avons encore eu de la chance, car dès  que la douche a été prise, il y avait aussi une douche, mais dehors…  et je n’ose même pas y penser, à gravir un col, en tenue de combat, et  encore plus, à le descendre, car les freins ne répondent guère, par  temps de pluie… Dis moi Rosalie, nous n’avons pas dit que depuis le Galibier (18h hier  soir) nous sommes dans le 05 (Hautes-Alpes), région Provence-Alpes-Côtes d’Azur… Ah ah!  on se rapproche du sud, déjà…… donc ce matin,  Briançon, et direct, le col d’Izoard  (2360 m) … et que nous avons  atteint à 10h30 ; puis descente à Guillestre, et c’est reparti, pour le  col de Vars……

j180a.jpg               

                        j181b.jpg

                        Cliquer sur la photo pour l’agrandir                                                                                   

          Le col de Vars à 2100 et des brouettes, se monte assez bien, et pour  cause, il s’attaque a partir de Guillestre qui est déjà à 1300… et il  n’y a plus que 800m à grimper… puis c’est la descente, vers Jausiers  où l’hôtel est réservé, mais ce soir, pour deux couples! Visite de  Jean-Louis et Maryvonne, et devinez qui  d’autre? Dany, la femme de  Djo… Ah! ça change les coutumes, depuis 18 jours…

                                                j184a.jpg

           Donc demain, c’est  la montée du terrible col de la Bonnette, à 2800 mètres, dans la  neige, au-dessus de 2000 mètres!, ça promet, mais il n’y a pas d’autre  route pour aller pointer à St. Sauveur de Tinée….

                                               j183a.jpg

           Aujourd’hui,  nous avons fait 110 kms / 3170… Nous sommes depuis le passage du col de  Vars, dans le 04 (Alpes Maritimes)…. 

         A demain..

J17 / Dimanche 6 juin / Du pied de La Madeleine à Monêtier-les-Bains

Classé dans : Récit au quotidien — 7 juin, 2010 @ 2:28

          Dès 6h, à la fraîche, le temps de prendre Rosalie au garage de l’hôtel, et c’est parti pour une folle journée, de très hautes  montagnes, en plein coeur des Alpes de Savoie (73)….. Le sommet du col de la Madeleine est atteint doucement, à 9h40 (30 kms), de 7 à 11 pour cent environ…

                                                    j172a.jpg

             Le soleil est au rendez-vous, ce  matin, de 15 à 20 degrés : c’est très agréable, comme le paysage et  les cascades, qui vous rafraîchissent, en abordant un lacet… A 1900  m, la neige est là, par paquets…                                                                                          

          Les pistes noires et remonte-pentes,  marquent l’intensité du sport de glisse…. Puis, nous abordons la  descente, pour pointer 5 kms plus bas, à St.Francois Longchamp… Puis la vallée de la Maurienne, et St. Michel de  Maurienne, à droite, direction le Télégraphe. Mais avant, une pause s’impose, le casse-croûte!  ! Allez à toute allure ! ! !

                               j173a.jpg

          Et c’est parti pour le Télégraphe, que nous atteignons vers 15h (altitude : 1566m)…. Rosalie, qu’est-ce qu’on fait? Ben, on va quand même  pas débaucher tout de suite? T’en aurais fait d’une tête, si tes gars  de chantier étaient rentrés dans le milieu de l’après-midi! C’est  vrai, alors je te préviens Rosalie, le Galibier, ce n’est pas de la  tarte, c’est 18 kms de grande montée, mais on peut s’arrêter à  Valloire, dans 6 kms, tu parles… pendant qu’il fait beau, on  continue……

                                                           j174a.jpg

          Dommage Rosalie, c’est pas clair, y’a pas de panneaux,  indiquant le pourcentage, mais tant pis, on fonce…. C’est dur , très  dur… Quelques cyclistes nous dépassent, et en voyant Rosalie,  chargée comme une mule, encouragent Djo dans sa montée !…. La neige  est désormais en abondance de chaque côté de la route,  impressionnant! 

j171a.jpg

                                                                                            j170a.jpg

          Arrivé au sommet, des vêtements chauds sont obligatoires, et Djo  répond aux questions de quelques fans de cette randonnée, somme  toute, peu connue… Djo en profite pour questionner un chevronné, sur l’étape de demain (l’Izoard)…  Vous savez, ils sont tous durs dans les Alpes et ailleurs,  mais vous avez fait le géant des Alpes ; avec celui-là, vous pouvez  tous les faire!…

 j177a.jpg

                                             j178a.jpg

          Puis nous sommes descendus au Lautaret, (2058m) pour  pointer et dodo à Monêtier-les-Bains (10 kms après le Lautaret).

                                                        j176a.jpg

           Nous  avons parcouru 130 kms / 3060 kms… Demain : Briançon, l’Izoard suivi d’une  grande surprise……

J16 / Samedi 5 juin / De Viry au pied du col de La Madeleine

Classé dans : Récit au quotidien — 6 juin, 2010 @ 11:46

          Ah ah ! Il dort ce matin, le Djo, et ce n’est pas moi Rosalie qui vais le réveiller, car le bougre, il n’a jamais fait plus de 6h de sommeil, alors…. Dring… dring… 6h15, et voilà, debout les gars, réveillez-vous!…. le temps de faire tout le chargement, d’habiller Rosalie… Et tenez-vous bien, ce matin, après avoir mis le thermomètre dehors, (12 degrés), ce sera bras et jambes nus, la 3ième fois depuis le départ….

                          j161a.jpg

          Direction Annemasse, avec le soleil, bien en face, et la circulation, beaucoup moins importante qu’hier soir. Puis clignotant à droite, via La Clusaz par le Grand Bornand : des airs de vacances, quoi… 

   j160a.jpg

                                                      j162a.jpg

   j167a.jpg

          …Puis arrive St. Jean de Sixte, on laisse Annecy sur notre droite, et via le col des Aravis….casse-croûte en descendant, à Flumet, et direction Albertville, où bretelles d’autoroute, et quatre voies, se croisent à qui mieux mieux, en laissant souvent, une partie cyclable… les jeux olympiques de 1992 ont laissé des traces…. La route  des Aravis est désasteuse, mais le Tour de France, passe ici, dans quelque temps, donc, elle sera refaite….

                                                j163a.jpg

  j165a.jpg 

                                                        j164a.jpg

          Encore à gauche à Albertville, pour s’orienter, vers le col de la Madeleine. Mais au pied, pour une montée sévère de 28 kms, l’équipage préfère trouver l’hôtel dans les parages, car un col de cette envergure, Djo et Rosalie,  l’évaluent à 3h de grimpette…

          Nous avons quitté la Haute-Savoie, pour pénétrer dans le 73 ( la Savoie ) tous deux de la région Rhône-Alpes… Le soleil est au rendez-vous, plus de 30 degrés, dans la vallée de la Charentaise ! ! Nous qui étions habitués à ne pas dépasser les 12 degrés, depuis 10 jours….. 

                             j166a.jpg

          Ainsi, nous avons fait, aujourd’hui 138 kms/2930 kms…. Et demain matin, bon pied, bon œil, tous deux, à l’assaut de Madeleine!, pour ensuite, un col qui fait peine à prononcer: le G……….suivi, du : la………..

                                    

J15 / Vendredi 4 juin / De Montbenoît à Viry

Classé dans : Récit au quotidien — 4 juin, 2010 @ 10:46

          5h15, allez debout! c’est pas le réveil qui fait lever les gens, c’est le courage, comme dans le théâtre de la Mère Bodin … Mais il faut que j’accompagne Nicolas au petit déj, car lui aussi embauche de bonne heure, en Suisse… allez, au revoir, et grand merci, et promets-moi de venir à la maison, avec ta famille, dès que tu viens en Vendée… et merci à ton frère Laurent, qui ayant scruté le parcours, alerta Djo, qu’il passait à 500m de Nicolas. Merci à tous, et à toutes!…

                                                                 j151a.jpg

           Et dis-moi Djo, peut-être bien que la bise (vent du nord) va nous conduire à St. Claude, la capitale de la pipe… et oui! gagné! il nous pousse, et nous descend, en chantant, dans les montagnes du Jura (39) après avoir laissé le Doubs… Et aujourd’hui, pas de pique-nique, le plat du jour s’il vous plaît, à la terrasse, à l’ombre! Et oui,  il y a enfin du soleil! Alors, bras et jambes à l’air, avec de la crème solaire, ah! c’est le top, à travers ces jolies montagnes! Et Djo aperçoit même la neige, là-bas, tout en haut, mais pour y accéder, il va falloir grimper, Rosalie, monter, monter! !

          Dis Djo, c’est quand même dommage de monter, puis  de redescendre presque aussitôt, car à la fin de la journée, on est au même niveau d’altitude! Ben, on n’y peut rien, c’est le jeu ma pauvre Lucette!… mais ça va quand même vite : on a passé quatre départements dans la journée. On est parti de chez Nicolas, dans le 25, puis le 39 est arrivé (Jura), région Franche-Comté, ensuite, le 01 (Ain) suivi du 74 (Haute-Savoie). Tous deux de la région Rhône Alpes…. et nous dormons ce soir dans la même chambre, à Viry (banlieue de Genève) et nous avons fait encore un tour de pendule, soit 171 kms /2790...

 j152a.jpg

                                                               j150a.jpg

          Mais sachez, que le temps réel à pédaler, était aujourd’hui de 8h55, soit une moyenne de 19 kms/h.. et les jours où il y a beaucoup moins de côtes? Il faut compter entre 19,5 et 21, mais, je ne veux pas vous parler chrono, car dans le contexte, la moyenne ne veut pas dire grand chose, (ex : marcher à pied le vélo à la main, pour faire les courses, trouver l’hôtel, flâner autour de la ville, pour trouver sa route, etc…) et en plus Djo a pris la version cyclotouriste… mais le principal, c’est la santé, le beau temps, le vent pas méchant, en face de notre équipage. Sur ce, à demain, l’étape de vérité : Bonneville, le col de l’Aravis, et de la Madeleine, rien que ça,,,,,,

J14 / Jeudi 3 juin / Du Grand Ballon à Montbenoît

Classé dans : Récit au quotidien — 4 juin, 2010 @ 10:54

          La montée du Grand Ballon se fait sans problème, dès 6h30… Bien sûr,  pas possible de faire pointer la cahier, alors comme le veut le  règlement, Djo poste une carte à l’US Métro dès la première boîte  aux lettres, en indiquant le nom, le jour, et l’heure… La descente   est superbe… Une biche traverse la route, puis dans l’autre lacet,  une pierre est là, sur la route… peut-être la biche, alors, Djo pense  aux cyclosportifs, en peloton, ceux qui vont vite : il s’arrête et l’enlève, c’est aussi, pense-t-il, le rôle d’ un cyclotouriste… Cernay  arrive, avec beaucoup de circulation, mais nous trouvons la route de  Dannemarie….. Le plafond est très bas, pourvu qu’il ne pleuve  pas…. Il est 10h : allez! en avant pour Delle, et ne pas oublier de  pointer, et d’envoyer une carte postale, vous avez vu, c’est entouré  en rouge…. La photo du char, ah! cette satanée guerre… c’est vrai  que nous sommes tout près de l’Allemagne… 10h30, il pleut à  Delle… La factrice me prend la carte, et un monsieur qui a fait  beaucoup de vélo, me tient la conversation, mais il faut y aller… nous  avons quitté le 68 et maintenant, c’est le 90 (Territoire de  Belfort) pas loin de Rechesy, clin d’œil à Marc, Gaby et ses filles  qui ont fait un séjour dans le secteur (ceux qui nous ont offert le  pique-nique en Bretagne), lors de l’étape 3……. 12h, traversée de  Sochaux-Monbéliard, interminable, mais ça roule bien, chacun à sa  place… et tout va vite, nous sommes maintenant dans le 25 (le Doubs), région Franche-Comté… et pique-nique encore aujourd’hui… 13h45 et  c’est reparti pour une saucisse de………….

                                                  j142a.jpg

          Et Djo, tu as vu le long de cette départementale, c’est le Doubs qui  coule : il a l’air d’être tranquille, mais pas pour longtemps, le coquin,  il nous abandonne à St. Hippolyte, et nous laisse gravir, dans le  brouillard et le froid, une côte de 5 à 6 pour cent, pendant 12 kms,  jusqu’à Maiche et même plus loin… mais Morteau arrive, pointage…

                                                 j143a.jpg

          Et  Djo, on dort où ce soir? Dans 20 kms, à Montbenoît, chez un ancien  mesnardais, venu travailler, pour les montres de grande qualité… C »est Nicolas, son épouse Patricia, ses deux enfants, Erwan et  Jade… toute la famille est heureuse de nous accueillir, et régale Djo  d’un plat de saucisses de Morteau, de cancoillote… Mais avant, l’apéro de la région n’est pas le pastis, mais le ponsec… La  saucisse de Morteau est séchée dans un tuyer, branches de sapin  brulées puis étouffées…

j140a.jpg

                                                  j141a.jpg

          Mais il est temps de se reposer, et pour  aujourd’hui, nous avons fait 181 kms / 2619 ; tiens, on a bien moitié fait  maintenant. Allez! à demain, avec le Jura qui nous tend les bras….

J13 / Mercredi 2 juin / Du col du Donon au Grand Ballon

Classé dans : Récit au quotidien — 3 juin, 2010 @ 9:56

          Nous allons essayer de vous faire vivre une journée entière de l’équipage suivant l’avancement de la journée ; et en plus, ça gagnera du temps à Djo pour le soir…

          Pas besoin de réveil, il est  5h30. Rangement du linge de ville dans une poche, ainsi que la trousse de toilette, des chaussures… Djo enfile les 2 maillots et cuissard, manchettes, jambières : chance, c’est à peu près sec… Petit déj. : casse-croûte chocolat, et un café poudre, avec l’eau du robinet, ça va très bien…  La choucroute d’hier soir est très bien passée, c’est fou ce que ça peut manger un cyclo!…. Rosalie dort sous une terrasse, avec sa chaîne, et elle attend son chargement.. 7h, nous sommes partis, à la conquête du prochain contrôle… à Villé, à seulement 39 kms… N° de route : 392. Allez , en avant dans la descente, jusqu’à Smirmeck…..

          Mais… dis-moi Papi Djo, heureusement que l’on n’est pas monté par là hier soir : tu as vu, attention, descente dangereuse, 12 et 15 pour cent, tiens-moi mes cornes hein! Tiens, des jolis petits bourgs que tu n’ avais pas vus sur la carte, et… pas de Smirmeck à l’horizon! Djo s’arrête dans le bourg, et demande à deux ados s’il est bien sur la bonne route ; et bien non! il faut remonter au col, et la route passe devant l’hôtel… mais vous savez, ça descend après…  Ah oui!, ça Djo l’a compris, il faut remonter 6,5 kms à 12 et 15 pour cent! ! Remarque Papi Djo, comme ça tu verras tout de suite si on est capable de gravir des grands cols avec nos 15 kgs de bagages… L’ équipage grimace, mais s’en sort bien, repasse devant l’hôtel encore endormi, et continue par la bonne route…                                                

          Paysages merveilleux, bourgades superbes… en faisant ses provisions pour le pique-nique, à Ste Croix aux Moines, un certain Jean Patrick (un vrai alsacien) avec le vrai accent, est très intéressé par notre périple, et nous dit : au col du bonhomme, achtung! il y a deux routes, et ça veut dire quoi?  Ça veut dire attention!.. Joli bavardage, mais il faut repartir… A un des nombreux arrêts, Djo s’empresse de sortir le kodac pour une jolie maison distillerie… et plouf! par terre! l’objectif ne rentre plus! Tant pis, allez, en fourrière… L’iphone a lui aussi fait un tour à terre, mais fonctionne quand même, heureusement, car vous n’auriez plus de journal!….

                                          j131a.jpg

          Les cols se succèdent, de 7 à 10 pour cent quand même, et c’est ainsi, que nous en avons gravi 6, soit… le col du Donon : 727m…. le col de Streige : 534m…. le col du Fouchy : 608m… le col du Bonhomme : 949m… le col du Louchpach : 978m…. le col de la Schlucht : 1139m….

                                                                      

LES COLS FRANCHIS
Album : LES COLS FRANCHIS

6 images
Voir l'album

              Et nous circulons dans le 67, le 68, le 88 (Vosges), région Lorraine, mais surtout dans la belle région d’Alsace!!!  Et demain sera un autre jour, en espérant vous avoir fait rêver, dans les lacets vosgiens et alsaciens…….

   j135a.jpg  

                                                  j136a.jpg

          Et finalement, nous avons parcouru 135 kms / 2437 kms et nous sommes à 7 kms du Grand Ballon

J12 / Mardi 1 juin / De Etain au col du Donon

Classé dans : Récit au quotidien — 2 juin, 2010 @ 1:27

          Au départ ce matin, de la Meuse, déjà les premiers vallons se  dessinaient, un peu comme dans les Ardennes, puis nous tournicotons  entre le 54 (Meurthe et Moselle) et le 57 (Moselle) tous deux, région  Lorraine et la région des Vosges se forme, avec ses grands vallons ; là  encore, dommage que le soleil ne soit pas plus présent, mais c’est  agréable quand même. Djo a enfin quitté le deuxième maillot, pour  entrer dans le 67 (Bas-Rhin) région Alsace… Nous avons même gravi,  en fin de journée, le premier col : le Donon , à 727 m…

                                                   j121a.jpg

          C’est plus que  suffisant pour aujourd’hui, mais souvent, la réservation de l’hôtel, détermine le nombre de kms. et nous sommes ce soir, à 192 kms / 2302…. Pas de pluie aujourd’hui… Allez,  à demain, mais sûrement en diminution kilométrique,  car trois cols nous attendent ! !

j120a.jpg   

                                                  j122a.jpg

J11 / Lundi 31 mai / De Frélon à Etain…

Classé dans : Récit au quotidien — 1 juin, 2010 @ 6:49

          …de 10 à 13 degrés toute la journée… Temps  plus que maussade, un peu de crachin, juste pour avoir peur, et nous  faire mettre nos capotes… Le vent  finalement, ne nous gêne pas, nous  avons de la chance, il est sur notre flanc droit, presque depuis le  départ…. Nous avons, comme prévu, traversé les vallons ardennais (c’est, en exemple, les côtes de St.Paul en Pareds) et ce pendant  150 bornes durant, donc il faut jouer petit bras, pour recommencer dès  demain…

                                        j112a.jpg

          Nous avons traversé ainsi le 02 (Aisne), région Picardie, et oui, vous allez vérifier, puis le 08 (Ardennes) région Champagne-Ardennes, puis le 55 (Meuse) région Alsace-Lorraine… Nous arrêtons  donc ce soir à Etain, pour 189 kms/2110 kms et…  à demain, tout va bien!

j110a.jpg

                                         j111a.jpg

J10 / Dimanche 30 mai / De Hazebrouck à Trélon

Classé dans : Récit au quotidien — 31 mai, 2010 @ 2:09

          Dis papi djo, ça va tellement vite, tu as oublié de dire que hier, le 62 (Pas de Calais) et le 59 ( Nord) font partie de la région Nord-Pas de  Calais, et aujourd’hui aussi, nous avons parcouru le 59, et rerentré  un tout petit peu dans le 62 (à Carvin) pour à nouveau le 59, jusqu’à  Trélon… ainsi la Belgique était à deux pas, ainsi que le  Luxembourg…

                                           j101a.jpg

          Aussi aujourd’hui, de 6h45 à 18 h30 , nous avons fait  189 kms/1921 kms. Il faisait de 10 à 15 degrés, pas chaud, pour une fin  mai!.. Le vent était au moins de 40km/h, mais il était du côté droit,  ou plutôt arrière, souvent… nous avons de la chance… Ce matin, il a  fallu mettre tout le matériel de pluie, y compris sur Rosalie, pour  finalement, pas beaucoup d’eau… Pas facile de trouver les routes  entre les banlieues de Lille, Lens,Valenciennes, que des grandes  villes! En  plus, le temps était plus que maussade! dommage… A Trélon,  notre carnet de route a été tamponné par la gendarmerie, pourquoi  pas! Quand on demande poliment, on obtient tout ou presque…

                                        j100a.jpg

          Côté  culture, toujours la même chose, patates, blé, betteraves… D’ailleurs,  on voit souvent des grandes sucreries… A 30 kms de Trélon, nous avons eu la visite, de grands gaillards, de  Haumont (dont un est le copain de mon bauf). Bien sûr, nous sommes  allés immortaliser cette visite, au bistrot, et séance photos  oblige… Un des quatre a fait l’année passée le tour de la Corse, et  ça a dû être sympa! Sur ce, il est temps d’ aller dormir. Demain… ? les  Ardennes ! 

                                    j102a.jpg

J9 / Samedi 29 mai / De Rue à Hazebrouck…

Classé dans : Récit au quotidien — 30 mai, 2010 @ 9:37

          …de 6h45 à 18h30… 181 kms / 1732, il a fait de 7  à 15 degrés, temps maussade avec du vent presque à l’arrière jusqu’à  Bergues (km 145), puis après avoir changé de direction, le vent était  de face et fort, par bourrasques, et le ciel menaçant ; aussi, nous  avons dévié légèrement afin de se rapprocher d’une ville plus  importante, et je pense qu’un certain Jean-Louis a fait son service  militaire ici?…

          Mais revenons à l’étape : ce matin, toujours de grands espaces, et de  bonnes pistes cyclables correctes, puis doucement, les vallons  boulonnais font leur apparition avec au loin beaucoup d’éoliennes,  nous savons qu’elles sont sur les hauteurs!! …nous traversons  entièrement Boulogne sans encombre, mais nous prenons à droite, la  variante Marquise (souvenir de la semaine fédérale de St. Omer), donc  pas de vue sur Sangatte et Calais! ! Ensuite, nous rattrapons Bergues,  ville devenue plus que célèbre avec le film les Ch’tis… Des petits groupes écoutent un guide qui raconte le tournage du film,  au pourtour de la ville. 

j92a.jpg  

                                  j91a.jpgj90a.jpg

          Par contre, si quelqu’un pouvait ramener le  soleil? Remarquez, il y a des avantages : les pieds de Djo ne chauffent  pas, …un bidon de un litre suffit par demi-journée, …les vêtements  ne sont pas sales, mais le bronzage s’en va, et pas rigolo, demain il  doit pleuvoir! Mais on fera avec… Côte santé : Rosalie n’ a pas de  maux particuliers, et Djo non plus, donc tout va très bien…

          Et à  demain…

123456
 

Notre mariage - Il nostro m... |
CANTERBURY T@LES |
troisab1210yahoofr |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Millenium Development Goal
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres