Le « Tour de la France » de Rosalie et Djo

Que la France est belle à Vélo

Jour J-1 / Jeudi 20 mai

Classé dans : Récit au quotidien — 20 mai, 2010 @ 7:48

           Aïe! aïe! mais arrête Papi Djo, tu me fais mal à vouloir encore en mettre dans les sacoches; regarde, tu n’arrives même pas à fermer les sacs, mais heureusement que Mamie Mac-Gyver est là, pour te donner des tuyaux, avec toutes ses inventions… Oui oui, bon, ça va, comme prévu hier, présente-toi donc.

          Bon et bien voilà, au départ je suis une bicyclette légère car en carbone, marque Kuota-Kann, de couleur noire, guidon de marathonien, triple plateaux (50 -39 -28 ) et à l’arrière, 10 vitesses, de 13 à 29. J’ai cinq ans, et déjà avec Djo, nous avons fait 55000 kms. Et toi Djo, tu te présentes? Voilà, Joël, 60 ans, retraité depuis quatre ans,  artisan en charpente métallique, pub…. (coucou à toute la nouvelle équipe qui forme la Sarl Renou) et heureux d’avoir une vie très active.

          Maintenant, nous allons voir le contenu dans les sacoches, que Rosalie devra supporter, et que Djo devra entraîner, tout au long du périple. Une sacoche de guidon à l’avant, une sacoche à l’arrière, fixée sur un port-bagages, le tout fixé sur la tige de selle, se déployant latéralement, sur les deux côtés, un petit tuyau fixé sur le cadre avant. Le contenu de l’ensemble : 3 lumières arrière – 1 lampe frontale – chaussures vélo – chaussures (sans-gêne) – 2 paires de socquettes – chaussettes pluie – 1 casquette – jambières  – manchettes – 3 maillots (en sous vêtements) – 1 maillot vélo court – 1 long - 1 coupe-vent – 1 baudrier réfléchissant – 2 cuissards courts – 1 long – 1 veste goretex – 1 pantalon de pluie – 2 sous-casques – 1 chapeau chinois étanche  – gants courts – gants longs – casque – lunette vélo de vue – lunettes de vue – 1 pantalon de ville – 1 pull fin long – 1 tee-short court – 1 petit camping-gaz – 2 chambres à air – 1 pneu – 1 pompe – 4 démonte-pneus – 1 jeu de clé alène – clé plate de 7-8-10 - burette huile – 1 pinceau – ficelle – élastique – poche plastique en tout genre – 1 rétroviseur – 1 sonnette – 1 iphone avec support et chargeur – 1 tel.portable avec chargeur – 1 appareil photo – 1 cadenas – 2 bidons – 1 thermos – carte routière, montée sur rouleau, pour les 5000 kms – tous les documents de l’organisateur – 1 petite tablette bois – 2 crayons bille – 1 loupe – couteau,  fourchette, cuiller – 1 petite poche pour la poubelle – 1 petit carnet – 1 blaireau – 1 rasoir – crème à raser – 1 savon de marseille – 1 cétaflon – 1 crème pour muscle – 1 beaume – crème solaire – pansements préparés – suppo pour constipation – collyre – dentifrice – brosse à dents – peigne – gant de toilette – 1 pochette : carte  bleue, verte, licence, chéquier, monnaie, adresses utiles, carte groupe sanguin – dosettes de café – sucre – barres de céréales.

          Rosalie pèse 9kg, et les bagages avec sacoches : 16kg, soit total roulant : 25 kg (avec bidons vides) et Djo, lui pèse : 82kg. Il s’en va donc faire son weight-watcher, et ça doit en principe fonctionner, entre moins 5 et moins 10kg! !

          Hé! c’est moi Rosalie, rassurez vous, il sera beaucoup moins bavard les autres soirs. Ha!ha!ha!

Jour J-2

Classé dans : Récit au quotidien — 19 mai, 2010 @ 6:41

          Comme vous avez pu le lire dans le règlement, la randonnée peut s’effectuer du 1° juin au 30 septembre seulement, car bien sûr, les cols ne seraient pas ouverts ; toutefois, Djo a obtenu autorisation pour un départ au 21 mai, compte tenu du départ en Vendée (Talmont) et dans le sens des aiguilles d’une montre ; il n’est pas près d’arriver au col du Bonhomme, où la neige sera peut-être fondue!

         Voici les avantages d’un départ fin mai début juin : les jours sont au plus longs – en général, il fait moins chaud, c’est mieux pour l’organisme  – la nature est très verdoyante  - il y a moins de voitures sur les routes  – et ça nous arrange pour le calendrier festif, car juillet est très riche en pique-nique, mariages, etc… Et les inconvénients : il ne fera peut-être pas bien chaud au départ – beaucoup plus de déviations pour travaux – un col sera plus facilement fermé au 15 juin qu’au 15 août? les villes seront moins fleuries qu’en août ; de toute façon, il faut prévoir impérativement, tous les habits, et en toutes circonstances. C’est sûr, Djo trouvera de la pluie, du vent de face, tout ce qu’un cyclo n’aime pas, mais il y aura aussi et surtout, du soleil, du vent arrière, des paysages sublimes, et des gens accueillants, avec dans la même journée, des accents changeants, comme les paysages et le temps ! !

          Côté parcours, j’entends souvent : tu vas faire combien par jour? ça dépend d’où vient le vent! c’est normand comme réponse. Une moyenne de 170km par jour, la première semaine me paraît raisonnable, mais si l’occasion fait le larron, (vent arrière) Rosalie me laissera sûrement faire un peu plus. Après, dans les grandes côtes de Bretagne? je ne sais pas, et en montagne? 100? 120? on verra à l’avancement, suivant la forme de l’équipage ! Demain, présentation de Rosalie, et de tout ce qu’elle devra supporter sur son dos….

A bientôt

Jour J-4

Classé dans : Récit au quotidien — 18 mai, 2010 @ 5:56

          Pour l’instant, moi Rosalie, je dors, je me repose dans le sous-sol, en attendant que mon Djo m’habille de tous les artifices prévus, qui sont en attente ici et là, sur la table, par terre, dans les étagères. Bientôt, tout va être mis dans les sacoches, que je vais devoir supporter! ! Oh, je vois bien que je vais rester au repos jusqu’à mercredi matin, le temps que mon maître s’occupe de son jardin, de ses documents pour notre grande balade, et d’alimenter son blog en prélude….Dis Papidjo, explique donc pourquoi tu es habillé de deux maillots différents, en haut du site? Et bien, à gauche, en bleu et jaune, c’est le club de cyclo, de vtt, de marche, que j’ai le plaisir d’animer, dans ma commune, (Mesnard la Barotière) qui regroupe 106 adhérents, mais seulement une quinzaine de cyclos (non affiliés à une fédération) et à droite, en jaune et rouge, c’est on va dire, mon club d’adoption, où j’ai plaisir, depuis quatre ans déjà, de prendre une licence FFCT, pour réaliser de belles choses, en fait, comme Paris-Brest-Paris (1220kms), les brevets de longue distance, de 200 à 600kms, les semaines fédérales, les Bordeaux-Paris, et je pense que c’est quand même plus sympa dans un club, que de prendre une licence individuelle, et en plus, nous sommes très bien reçus, dans ce grand club du bocage vendéen, j’ai nommé le CTH des Herbiers, que je salue vivement au passage.
           Papi, on te décrit comme solitaire, surtout sur ton vélo, alors pourquoi ce blog?.. Je t’explique : je suis peut-être solitaire lorsque je suis à réaliser mes randos, mais le reste du temps, je suis souvent avec les associations, avec les gens, et ça fait 45 ans que ça dure, avec le foot, le travail, et maintenant le vélo. Alors le blog, c’est tout simplement pour informer, dialoguer, faire partager ce que l’on m’a appris, et pourquoi pas, susciter des envies à d’autres cyclotouristes, comme j’ai moi-même écouté, les Guy-Marie -Lili-Paul- Yves-Jean-Marc-Michel-Guy et tous les autres, et ainsi pris ce qui correspondait le mieux à mes besoins. Côté pratique du coucou sur lequel je tape, je le dois incontestablement à ma fille Clo, qui de temps à autre me fait des séances de rattrapage; aussi je m’empresse de tout noter, car le cours s’envole!
           Mon petit-fils, Louis, 9 ans, attend le départ lui aussi, mais il y a déjà longtemps qu’il a travaillé sur le projet, car avec la carte des villes à traverser, nous avons tous les deux, enfoncé de grandes punaises sur une grande carte Michelin, et son travail sera de relier avec un brin de laine, tous les soirs, avec les infos du blog, les villes contrôles traversées. Bien sûr, nous rêvons tous les deux, à la jonction de: Aigrefeuille d’Aunis à Talmont St Hilaire, mais ce ne sera peut-être pas pour cette année? Le règlement l’autorise, mais je ne vous apprends rien, puisque vous avez lu le règlement, n’est-ce pas à droite?
            Une dernière chose pour aujourd’hui, pour vous dire que j’ai une double chance, avec mon magicien, car en plus des compétences du web, il a aussi celle de corriger mes fautes ! ! Mais qui se cache derrière la directive de ce blog?….vous le saurez peut-être vendredi matin, vers 6h30, au café, au 9 rue des pervenches , en attendant 7 heures pétantes, où Rosalie, cette fois, vêtue de tous ses apparats, fera avec son Djo, un gros bisou à sa Dany.

Le prélude d’un cyclotouriste au pourtour de la France / Jour J-7

Classé dans : Récit au quotidien — 16 mai, 2010 @ 9:38

         Bonjour à tous les passionnés(es) d’aventure, puisque vous avez cliqué sur le lien !…à droite de la page, vous pouvez à souhait lire les documents que l’organisateur de cette randonnée (us métro transport) m’a confiés. Un rêve? une passion? une folie? rajoutez-y de l’entraînement, de la ténacité, un peu de courage, mais surtout, la complicité de mon épouse, qui sans accord, cette aventure ne serait pas possible. Les nouvelles technologies permettent l’information rapidement; donc vous pourrez suivre avec un léger différé, Rosalie (ma bicyclette) et Djo, dans l’aventure, dans la mesure où les ondes voudront bien ! !.

        Vous ne pourrez pas dialoguer sur ce blog, mais vous pouvez m’adresser des mails, comme d’habitude. Je remercie le passionné d’informatique, que j’appelle mon magicien, qui a créé ce blog, et qui rassemblera quotidiennement, les informations que je lui donnerai.

        Je reconnais d’avoir la santé apparente pour oser prendre le départ, alors, je continue à préparer ma valise, sans  rien oublier ! !

       Allez, à une prochaine fois. 

       Rosalie et Djo

123456
 

Notre mariage - Il nostro m... |
CANTERBURY T@LES |
troisab1210yahoofr |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Millenium Development Goal
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres